Découvrir: Flore

euphorbe_maritime_euphorbia_paralias_

Euphorbe maritime (Euphorbia paralias)

L'euphorbe du littoral est aussi appellée euphorbe maritime, euphorbe des sables ou euphorbe des dunes. Il s'agit d'une plante vivace et robuste d'une hauteur de 30 à 60 cm. Les tiges sont ligneuses et rouges à la base et le reste est vert avec des reflets jaunes

L’euphorbe maritime est une espèce vivace du genre Euphorbia, principal représentant de la famille des Euphorbiacées. Elle pousse sur les sables du littoral (dunes embryonnaires et mobiles) où elle est souvent très abondante, notamment en Méditerranée.

Autres noms populaires: Euphorbe des dunes, Euphorbe des sables, Euphorbe du soleil.

Port de la plante.

Plante herbacée à souche ligneuse, glabre et charnue, de taille moyenne (30 à 60 cm), poussant en touffes souvent très nombreuses. Sa racine pivotante peut s'enfoncer jusqu'à 1 m dans le sable afin de trouver l’eau et les nutriments nécessaire à la survie. Ses tiges érigées (souvent pas plus de 30 cm, et 60 cm au maximum), ramifiées à la base, sont rouges à la base et deviennent plus vertes progressivement tout le long. Elle porte de nombreuses petites feuilles (3 cm de long maximum) alternes, charnues, sessiles, oblongues à ovales (les inférieures obovales-oblongues, les moyennes elliptiques-oblongues, les supérieures ovales) de couleur gris-vert, se chevauchant.

Fruits et graines.

La floraison a lieu de mai à septembre. La pollinisation est entomophile (par les insectes, fourmis notamment).

Le fruit est une capsule glabre et granuleuse, de 3–5 mm de longueur et 4.5–6 mm de diamètre. Les graines ovoïdes gris pâle lisses, de 2.5–3.5 mm de longueur ont un petit caroncule. La dissémination est myrmécochore (par les fourmis).

Écologie et habitat

Plante vivace très commune sur les sables du littoral (psammophyte), parfois aussi parmi les galets fins, depuis la Grande-Bretagne et l'Atlantique jusqu'aux rivages méditerranéens. Cette euphorbe, qui adore la chal

Sources: Wikipedia / Tela Botanica



Salsepareille (Smilax aspera)

| Patrimoine naturel | Flore

- . Sous-arbrisseau égalant ou dépassant 1 mètre, glabre, très rameux, à tiges grêles, anguleuses, flexueuses, grimpantes, garnies d'épines éparses Écologie : Haies et bois, dans tout le Midi, jusque dans la Drôme, l'Ardèche, la Charente-Inférieure. Floraison : Août-octobre. . Usages : Racine sudorifique comme la vraie Salsepareille.

Découvrir


Safran à fleurs nues (Crocus nudiflorus)

| Patrimoine naturel | Flore

Plante vivace de 10-20 cm, glabre, à bulbe petit, globuleux, abondamment stolonifère au printemps Écologie : Prairies et pâturages de la chaîne des Pyrénées et du Sud-Ouest, jusque dans la Lozère, l'Aveyron, le Lot et la Dordogne. Floraison : septembre-novembre Fructification et feuille avril-mai

Découvrir




Palmier–chanvre (Trachycarpus fortunei)

| Patrimoine naturel | Flore

Le palmier de Chine ou palmier à chanvre, parfois appelé palmier de Chusan, Chanvre de Changaï ou palmier-chanvre, est une espèce de palmier (famille des Arecaceae) de la sous-famille des Coryphoideae. C'est une espèce originaire du centre et de l'est de la Chine. Grâce à sa rusticité, c'est l'un des palmiers les plus populaires en Occident. L'épithète spécifique, "fortunei", lui a été donné en l’honneur de Robert Fortune, botaniste anglais qui a ramené des graines de Chusan (Zhejiang, Chine)

Découvrir


Flore

Corniche basque - Euskal Erlaitza - la flore

Une mosaïque de milieux naturels

Du pied des falaises littorales aux collines pyrénéennes, de la Pointe Sainte-Anne au sommet de La Rhune (en basque: Larrun), les milieux naturels se relaient les uns les autres, nous permettant de distinguer la trame bleue des cours d’eau, des ruisseaux et des zones humides tourbeuses, de la trame verte des bois et des forêts, des landes, des prairies et des haies.

Ces milieux naturels qui se rencontrent, invitent les espèces animales à se déplacer le long des ravins, sous le couvert des frondaisons, à la recherche de nourriture et à la rencontre de congénères. Les facteurs naturels varient: le sol (maigre ou épais, acide ou faiblement basique), l’humidité, la température, la lumière créent des conditions propices à la vie d’espèces végétales caractéristiques qui donnent leur nom au milieu

En savoir plus (quelques pistes):

Chapitre sur cette thématique (format pdf) tiré de: Découverte de la Corniche Basque/CPIE Littoral Basque.- 2014 – 228 p. [Disponible à la boutique d’Asporotsttipi]

Documents Numériques (format pdf)

Ouvrages consultables au Centre de DocumentationLarretxea:

  • Flore du Piémont Basque / Amestoy, Imanol. - Universite de Lyon, 2021
  • La grande flore illustrée des Pyrénées / Saule, Marcel. - 2002. - 730 p.
  • Guide Delachaux des fleurs de France et d'Europe / Streeter, David. - Delachaux et Niestlé, 2011, 704 p.
  • Quelle est donc cette fleur?/ Aichele, Dietmar. - Nathan, 1990. - 399 p

Sciences participatives – Sites de référence:

  • Tela botanica:des flores numérisées, des clés de détermination, des outils web de reconnaissance "automatique" aux plateformes d’échanges permettant la collaboration et l’implication des telabotanistes… Trouvez l’outil qui vous correspond.
  • Vigie Nature: Sauvages de ma rue est un observatoire participatif de Vigie-Nature, permettant aux citadins de mieux connaître les plantes sauvages qui poussent dans les rues de leur quartier, autour des pieds d’arbres, sur les trottoirs, dans les pelouses…. le programme s'étend depuis 2012 à toutes les régions!


SITE MAP