Découvrir: Géologie

paysage_vu_de_etxanborda_vers_le_sud

Paysage vu de Etxanborda : vers le Sud

Paysage vu de Etxanborda: vers le Sud

Dans le paysage montagneux, on distingue à l’Est le mont Ursuya (678 m) en avant-poste isolé dans la plaine au...

Paysage vu de Etxanborda: vers le Sud

Dans le paysage montagneux, on distingue à l’Est le mont Ursuya (678 m) en avant-poste isolé dans la plaine au sud d’Hasparren, constitué de paléozoïque métamorphisé (granulites, gneiss, schistes). Plus au Sud, se détachent les monts Baïgura (Cambro-Ordovicien), Artzamendi (926 m) et Mondarrain (749 m) (conglomérats et schistes du Permo-Trias).

Au Sud, la montagne de Larrun (905 m) est un môle isolé, séparé de l’ensemble des massifs basques de Cinco Villas-Aldudes par la faille de Vera.

Au sud-ouest, les Trois-Couronnes (Aiako Harria 806 m) constituent un massif de granite hercynien auréolé de gneiss fortement minéralisés.

À l’Ouest, le promontoire du Jaizkibel (545 m) est constitué d’une puissante dalle de flysch gréseux d’âge Paléocène à Éocène, donc plus récent que les affleurements du littoral de la Corniche.

Le Xoldokogaina qui émerge entre Urrugne et Béhobie est constitué essentiellement de couches de calcaires crétacés pentées vers la mer


Paysage vu de Etxanborda : vers l'Ouest

| Patrimoine naturel | Géologie

Paysage vu de Etxanborda: vers l'Ouest

Dans le paysage montagneux, on distingue à l’Est le mont Ursuya (678 m) en avant-poste isolé dans la plaine au sud d’Hasparren, constitué de paléozoïque métamorphisé (granulites, gneiss, schistes). Plus au Sud, se détachent les monts Baïgura (Cambro-Ordovicien), Artzamendi...

Découvrir



Trait de côte

| Patrimoine naturel | Géologie

L’évolution du trait de côte

Le recul du rivage de la Corniche basque résulte de l’action conjuguée du travail de sape de l’Océan, des glissements de terrain sur altérites et des glissements de blocs rocheux pentés par gravité. Ce recul a été évalué entre 20 et 50 m en deux siècles par le BRGM à partir des anciennes cartes (Cassini 1815, SHOM 1829 et...

Découvrir


Flysch - plissements

| Patrimoine naturel | Géologie

Les plissements du flysch

Des plis d’ordre métrique affectent juste quelques couches, mais pas l’ensemble de la série sédimentaire, qui garde une inclinaison régulière. Ces plis sont souples et mous : ils se sont produits alors que le sédiment était encore gorgé d’eau et peu consolidé, donc juste après son dépôt.

Ce pli est très...

Découvrir


Flysch (Loya)

| Patrimoine naturel | Géologie

La baie de Loya et son estran à marée basse. Au fond, les deux îlots de la Baie de Loya.

Le flysch gréseux montre à nouveau une sédimentation rythmique, avec de grandes dalles découpées géométriquement suivant un dense réseau de fractures. Il surmonte les marno-calcaires plus tendres, visibles sur la gauche.

Source: Découverte de la Corniche...

Découvrir


Flysch

| Patrimoine naturel | Géologie

Ce terme est d’origine suisse et vient du verbe allemand fliessen (couler). Il a été utilisé d’abord dans les Alpes pour désigner des sédiments terrigènes marins, formés de couches alternativement gréseuses (sables) et schisteuses (argiles), ce qui leur donne un aspect de millefeuille caractéristique. Déposés juste avant le plissement alpin, et plissés avec la surrection de la chaîne alpine, ces ensembles sédimentaires sont le plus souvent épais de plusieurs kilomètres.

Découvrir


Géologie

Corniche basque - Euskal Erlaitza - Géologie

Un grand livre géologique ouvert à nos regards

Lorsqu’il contemple la côte rocheuse, soit en haut de falaise sur le sentier littoral, soit en pied de falaise sur l’estran, le promeneur voit devant lui des roches ayant l’aspect d’un gigantesque millefeuille, formé par des couches sédimentaires alternativement dures et tendres, ces dernières étant affouillées de manière spectaculaire par la mer: pour les géologues, ces falaises sont un joyau, un immense livre ouvert qui raconte une histoire, celle de notre planète il y a des dizaines de millions d’années… Chaque couche de sédiment, avec ses pistes d’animaux, ses fossiles, ses figures sédimentaires, sa composition chimique et minéralogique, constitue une page unique et irremplaçable de ce livre....

En savoir plus (quelques pistes):

Chapitre sur cette thématique (format pdf) tiré de: Découverte de la Corniche Basque/CPIE Littoral Basque.- 2014 – 228 p. [Disponible à la boutique d’Asporotsttipi]

Documents Numériques (format pdf)

  • La Baie de Loya - Hendaye / Université de Bordeaux I, Laboratoire de géologie-sédimentologie comparée et appliquée; C.A.P Terre, Comité Aquitain de la Planète Terre
  • Corniche basque (1 et 2): formation du flysch / CPIE Littoral basque-Commission géologie. - 2021, 11 p.
  • La crise Crétacé / Tertiaire - Les hypothéses et les observations de terrain / Université de Bordeaux I, Laboratoire de géologie-sédimentologie comparée et appliquée; C.A.P Terre, Comité Aquitain de la Planète Terre
  • L’érosion sur la côte rocheuse aquitaine: [Film pédagogique]/ Observatoire de la côte Aquitaine (Bordeaux).- 2018. - 2'05.

Ouvrages consultables au Centre de DocumentationLarretxea:

  • Curiosités géologiques de la côte Basque / Mulder, Thierry. - 2014. - 112 p. (Guide)
  • Découverte de la géologie du Pays Basque: 220 millions d'années d'archives géologiques des paysages verdoyants et des stratotypes mondialement reconnus / CPIE Littoral Basque.- 2017, 15 p.
  • Flysch Côte basque & Baie de Txingudi: Patrimoine géologique transfrontalier / Juteau, Thierry; CPIE Littoral Basque. - 2017, 107 p.
  • Trésors géologiques du Pays basque / Juteau, Thierry. - 2018, 119 p.

Sciences participatives – Sites de référence:

  • Cap Terre – Comité Aquitain de la Planète Terre: faire découvrir la géologie à un plus grand nombre
  • Vigie Terre: Le Muséum lance un nouveau programme de sciences participatives sur la géologie.