barge_rousse

Barge rousse

Longueur totale du corps : 37 à 41 cm. Poids : 190 à 400 g chez le mâle, 262 à 630 g chez la femelle La Barge rousse est un limicole trapu de taille moyenne, équivalente à celle de la Tourterelle turque (Streptopelia decaocto), caractérisé par la coloration de son plumage et par son long bec légèrement retroussé. [photo © Pierre- Yves Le Bail - INPN/MHN]

La Barge rousse) est une espèce d'oiseau limicole de la famille des scolopacidés (qui compte aussi les bécassins). La barge rousse est un migrateur pouvant parcourir en vol jusqu'à 13 035 kilomètres sans escale, durant 11 jours et à une vitesse pouvant atteindre 90 km/h

Description

Cet oiseau possède un bec long et très pointu, des pattes sombres, un plumage du dessus fortement strié. On les reconnaît grâce à leur croupion blanc dessous et barré dessus, ainsi qu'à leur sourcil blanchâtre. Contrairement aux barges à queue noire, les barges rousses n'ont pas de barre alaire blanche.

Ce type d'oiseau peut vivre vieux. L'actuel record est le cas d'une barge rousse capturée et baguée dans le Norfolk et recapturée dans le même comté 34 ans plus tard5. Le record précédent était de 32 ans.

Comportement

Il fréquente les vasières en larges bandes, souvent associé à d'autres espèces de limicoles.

Alimentation

Au printemps et en été, les barges rousses se nourrissent essentiellement d'insectes (mouches, coléoptères), de chenilles, de vers de terre, et parfois de baies et de graines. Leurs régimes alimentaires d'hiver diffère considérablement: elles consomment des vers marins (néréis et arénicoles), des crevettes et des puces de mer.

Reproduction

La Barge rousse construit son nid au sol, dans une tourbière: un creux tapissé de lichen et de feuilles de bouleau. Elle pond quatre œufs couleur olive que les parents couvent pendant trois semaines.

Sources: Inventaire National du Patrimoine Naturel / Wikipedia


Aigrette garzette (Egretta garzetta )

| Patrimoine naturel | Oiseaux

Longueur totale du corps : 56 à 67 cm. Poids : 450 à 615 g. L'Aigrette garzette est un petit héron, entièrement blanc. En plumage nuptial, l'adulte porte sur la nuque deux à trois longues plumes effilées. Les scapulaires visibles d'assez près sont recourbées en crosse sur le dos et des plumes étroites et allongées décorent le plastron - [photo © Philippe Gourdain - INPN/MHN]

Découvrir


Avocette élégante (Recurvirostra avosetta) - Abozeta (eu)

| Patrimoine naturel | Oiseaux

Longueur 42-45 cm, envergure 77-80 cm, poids 260-290 g. L’Avocette est ainsi trouvée essentiellement dans les plaines maritimes (marais salants, lagunes, estuaires, etc.). L’espèce se nourrit surtout d’insectes, de crustacés et vers. Pour ce faire, elle balance la tête et le bec de droite et de gauche, la partie courbe du bec entrouvert étant plongée dans l’eau ou la vase. - [photo © Pierre-Yves Le Bail - INPN/MHN]

Découvrir




Bécasseau variable (Calidris alpina)

| Patrimoine naturel | Oiseaux

Longueur totale du corps : 16 à 20 cm. Poids : 35-60 g. En France, sur les sites d’hivernage et de migration côtiers, les proies les plus recherchées sont les petits crustacés (genre Corophium, Carcinus, Crangon) les gastéropodes du genre Hydrobia et Littorina et des annélides (genre Nereis, Scoloplos, Arenicola) et des bivalves de petite taille (moins de 2 cm) du genre Macoma, Scrobicularia, Abra. [photo © S. Siblet- INPN/MHN]

Découvrir






Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus)

| Patrimoine naturel | Oiseaux

Longueur totale : 62 à 67 cm. Poids : 1200-2000 g (mâle), 1300-2300 g (femelle). Rapace diurne pâle, de grande taille. Au posé, il présente une tête ronde avec de grands yeux jaunes rappelant un rapace nocturne. Il se nourrit presque exclusivement de reptiles, principalement des serpents. Cette spécialisation va de pair avec un statut d’espèce migratrice : il passe l’hiver en Afrique sahélienne au sud du Sahara. [photo © P. Gourdain- INPN/MHN]

Découvrir



SITE MAP